Comment bénéficier d’une aide à la rénovation énergétique ?

Selon une étude réalisée par le ministère de la Transition écologique en 2022, il n’existe pas moins de 5,2 millions de logements « passoires thermiques » en France. Parmi ces nombreux logements considérés comme énergivores, ceux notés F ou G sur le DPE (Diagnostic de performance énergétique) sont voués à disparaître du marché locatif d’ici 2028. Par ailleurs, la loi « Climat et Résilience » du 22 août 2021 pose une interdiction aux propriétaires de passoires thermiques d’augmenter leur loyer.

Qui peut bénéficier d’une prime énergétique ?

La loi « Climat et Résilience » a également restructuré le secteur rénovation énergétique en introduisant de nombreux dispositifs pour aider les ménages à financer leurs travaux. Ces dispositifs sont accessibles aux particuliers et aux bailleurs sociaux sous forme de primes énergétiques et de crédit d’impôt.

Pour bénéficier de ces aides à la rénovation énergétique, vous devez impérativement faire appel à un artisan RGE qui prendra en charge l’intégralité de vos travaux et vous aidera à formaliser votre dossier de demande de subventions auprès des organismes concernés.

aides rénovation énergétique
Nos prestations
vous intéressent ?

N'hésitez pas à nous contacter par téléphone
ou à demander votre devis gratuit en quelques clics !

aides locataires

Quelles sont les différentes aides à la rénovation pour un propriétaire occupant ?

En tant que propriétaire, vous pouvez bénéficier de nombreuses aides pour la rénovation partielle ou globale de votre logement principal. Dans certains cas, vous pourrez même les cumuler. Pour rappel, la rénovation énergétique vous permettra non seulement de réaliser des économies d’énergies, mais également de majorer la valeur locative ou marchande de votre bien immobilier.

MaPrimeRénov' la prime pour la rénovation énergétique de l’Anah

MaPrimeRénov' est une aide versée par l’Agence nationale de l'habitat (Anah) aux propriétaires occupants et dans certains cas aux propriétaires bailleurs et aux copropriétés. Cette aide à la rénovation vous permettra de financer vos travaux de chauffage, d’isolation, de ventilation ou d'audit énergétique. Le montant de cette prime énergétique est forfaitaire. Il sera calculé en fonction de vos revenus et du gain énergétique qui découlera des travaux.

Les ménages à faible revenu peuvent bénéficier du dispositif MaPrimeRénov' Sérénité qui va couvrir jusqu’à 50 % des coûts d’une rénovation globale.

Le bonus MaPrimeRénov' pour les passoires thermiques

Une passoire thermique est un logement qui présente une consommation énergétique excessive résultant d’une mauvaise isolation ou d’un équipement de chauffage vétuste fonctionnant à l’électricité ou au fioul. Aujourd’hui, grâce à MaPrimeRénov', les propriétaires de passoires thermiques peuvent procéder à la mise en conformité de leurs logements tout en bénéficiant des nombreux aides à la rénovation énergétique proposés par l’État. Par ailleurs, les logements qui sont sortis d’une note F ou G peuvent bénéficier d’un « bonus de sortie de passoire » et ceux qui sont passés à une note A ou B peuvent bénéficier d’un « bonus bâtiment basse consommation ».

Les primes coups de pouce

Les primes « coups de pouce » sont des aides à la rénovation énergétique accessible à tous sans condition de ressources. À ce jour, seul le coup de pouce chauffage est toujours accessible. Vous pouvez utiliser cette prime énergétique jusqu’à fin 2026 pour financer l’installation d’une pompe à chaleur, d’une chaudière biomasse ou d’un chauffe-eau solaire.

Les certificats d'économie d'énergie (CEE)

Les certificats d’économies d’énergie sont des aides financières allouées par des fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, fioul, GPL) pour le financement de « travaux standards » d’économie d’énergie au sein votre logement. Ces aides se déclinent sous la forme de primes, de bons d’achats et de réduction. Par ailleurs, leur montant peut varier en fonction des fournisseurs, des gains d’énergies réalisées et de vos revenus.

Éco-prêt à taux zéro

L’éco -prêt à taux zéro (ou éco-PTZ) est un prêt à taux nul qui vient compléter les autres dispositifs d’aides à la rénovation énergétique. Ce prêt est attribué sans condition de ressources aux propriétaires occupants et aux bailleurs disposant de logements achevés depuis plus de 2 ans en métropole ou en outremer.

L’éco -PTZ est plafonné à 50 000 €, avec une durée maximale de remboursement de 20 ans. Il vous permettra en autre de financer vos travaux d’isolation et d’installation d'énergie renouvelable (ENR).

Les crédits d’impôt

Le fait de rénover votre logement vous permettra de bénéficier de nombreux les avantages fiscaux. Selon les cas, il pourra s’agir d’une TVA à taux réduit à 5,5 % sur certains types de travaux, d’une réduction de l’impôt sur le revenu ou d’une exonération de la taxe foncière.

Quelles sont les différentes aides à la rénovation pour les locataires ?

Les locataires, eux aussi, ont droit à certaines aides en matière de rénovation énergétique telles que les primes coups de pouce, les certificats d'économie d'énergie, les crédits d’impôt, les prêts octroyés par les caisses d’allocation familiale (CAF), sans parler des nombreuses aides allouées par l’Anah.

Pourquoi faire appel à un professionnel RGE pour vos demandes d’aide ?

En faisant appel à une entreprise RGE, vous avez la certitude que vos travaux seront réalisés dans les meilleures conditions et les meilleurs délais. Par ailleurs, cela vous permettra de bien définir votre projet et de trouver les bonnes subventions.

Consultez également :